Vincent Peillon veut “que le plan Juncker aujourd’hui de 350 milliards soit porté à 1000 milliards”

Création : 9 janvier 2017
Dernière modification : 17 juin 2022

Auteur : Vincent Couronne

Source : Libération, 3 janvier 2017, 1’17

Vincent Peillon peut certes proposer de porter le plan Juncker à 1000 milliards, mais il oublie un peu vite que celui-ci est sur le point d’être porté de 315 à 500 milliards, à l’initiative de la Commission européenne, et potentiellement jusqu’à 630 milliards.

Lors de la présentation de son programme, Vincent Peillon, candidat à la primaire de la gauche, a dit vouloir porter le plan d’investissement stratégique de l’Union européenne, aussi appelé « plan Juncker », de 350 à 1000 milliards d’euros.

Ce plan, qui déjà était précisément de 315 milliards, qui n’est pas majoritairement de l’argent public puisqu’il fait appel à l’effet de levier, était prévu par un acte législatif de l’Union de 2015.

Or, lors du discours sur l’état de l’Union du 14 septembre 2016, le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a annoncé vouloir porter ce plan à 500 milliards en 2020, puis à 630 milliards en 2022. Le Conseil de l’Union a par la suite arrêté sa position de négociation, et approuvé cette première échéance de 500 milliards à l’horizon 2020. Il lui reste désormais à modifier l’acte législatif de 2015, conjointement avec le Parlement européen, pour que cette réforme puisse entrer en vigueur.

 

Une erreur dans ce contenu ? Faites-le-nous savoir : contact@lessurligneurs.eu