François Fillon souhaite créer “des structures hôtelières liées aux hôpitaux qui assureront l’hébergement des patients qui ne nécessitent pas une surveillance permanente”

Création : 16 février 2017
Dernière modification : 17 juin 2022

Auteur : Jean-Paul Markus

Source : Projet Fillon 2017

Alors qu’il veut par ailleurs réduire le périmètre de l’État, M. Fillon entend créer un dispositif parallèle à celui de l’hospitalisation à domicile, et devra expliquer comment répartir les patients entre ces deux dispositifs.

Le but, explique M. Fillon, est de loger les patients « avant ou immédiatement après un geste chirurgical pratiqué en ambulatoire et lorsque des actes spécialisés doivent être répétés quotidiennement ». L’objectif est de désencombrer les structures hospitalières classiques et de limiter le recours aux ambulances.

M. Fillon reprend ici un projet de gauche, qui fait déjà l’objet d’une expérimentation légale depuis un décret de décembre 2016.

En même temps, il faudra coordonner ce dispositif avec l’hospitalisation à domicile (HAD), que la loi Bachelot de 2009 (votée sous le gouvernement Fillon) encourage en tant qu’alternative à l’hospitalisation. La HAD vise précisément les personnes ne nécessitant pas une surveillance permanente et qui pourraient, chez elles, grâce à la médecine de ville, mieux se remettre d’une opération ou mieux supporter certains soins réguliers.

 

Une erreur dans ce contenu ? Faites-le-nous savoir : contact@lessurligneurs.eu